Zanzibar & Safari en Tanzanie

Zanzibar & Safari en Tanzanie

Une personne de mon entourage a visité la jolie île de Zanzibar et m’a proposé de partager cette expérience avec vous à travers cet article ! Vous trouverez donc ci-dessous le récit de son voyage. Zanzibar n’est pas le nom d’un bar branché de la capitale mais bel et bien celui d’une île paradisiaque.

Nous avions décidé de passer un séjour à Zanzibar et d’étudier sur place l’articulation de notre séjour. C’est donc ce que nous avons fait alors que tous les guides vous conseillent de commencer par un safari en Tanzanie puis de terminer votre séjour par un jour ou 2 à Zanzibar. Nous ne regrettons nullement notre choix bien au contraire.

L’arrivée à Zanzibar :

Dès la descente d’avion voilà vous êtes bien en Afrique, tout le long de la route qui nous mène de l’aéroport à notre lieu de villégiature situé à Pingwe au sud est de l’île nous apercevons déjà la vie africaine avec toutes ses couleurs : les petites maisons aux toits de tôles rouges ou rouillés ou se regroupent les grandes familles. L’un circule à vélo ou en scooter l’autre en voiture. L’un porte un sac de riz sur le dos, les jolies dames portent leurs sceaux sur la tête (tête haute comme des mannequins Chanel)  les petites filles qui rentrent de l’école coranique sont telles des petites pâquerettes en mouvement avec leur petit voile ivoire.

La plage

La mer et le ciel se juxtaposent en bleu, bleu azur, vert clair, vert émeraude, des eaux cristallines à perte de vue et la barrière de corail dressée comme une ligne droite devant nous creusée de vagues comme si une autre mer se dessinait au loin.

Plages de cocotiers et bien cachés, de ci de là, les  bungalows des hôtels de luxe. Tout est calme et reposant, le sable est tel de la farine, blanc d’une finesse absolue.

A Pingwé il y a des marées basses et marées hautes ce qui offre chaque jour un paysage différent.

Quelques algues parfois parsèment la plage à marée basse mais jamais rien de gênant pour la baignade. Les algues font partie des ressources essentielles pour les femmes qui les ramassent les font sécher et les vendent aux entreprises européennes entre autres pour faire des cosmétiques, il y a des coquillages parsemés partout, tous plus beaux aux formes et aux couleurs variées. Quelques rochers qui subliment encore la plage.

Vous nagez avec les petits poissons colorés que vous pouvez voir distinctement grâce à la pureté de l’eau. Un petit masque et tuba suffisent amplement.

Vous y verrez les petits bateaux anciens des pêcheurs et d’autres destinés à promener les touristes comme des petites tâches colorées sur le bleu de la mer.

Des cocotiers, une végétation luxuriante et splendide. (Des flamboyants, des cocotiers, des hibiscus, frangipanier) on y voit aussi quelques petits singes çà et là très peureux, et de nombreux oiseaux chantent leur bonheur.

Sur cette plage il y a le fameux restaurant The rock construit sur un rocher qui à marée haute offre une vue à 360 degrés sur la mer.

Vous n’échapperez pas aux beach-boys qui viennent sur la plage pour proposer aux touristes des excursions diverses et variées (souvent des rabatteurs qui ont une sorte d’accord tacite des hôtels ou guides)ils sont parfois pesants mais sont gentils toujours courtois et honnêtes et surtout souriants et charmeurs. Ils vous abreuvent de l’expression Hakuna Matata (et vous bah vous pensez au roi Lion) c’est du swahili qui signifie tout va bien. On peut toujours décliner poliment leurs propositions (ils nous redemanderont la même chose le lendemain) mais c’est le jeu c’est comme ça.

Il y a aussi ces hommes vêtus en masaï qui vous proposent de venir jeter un œil à leur petite échoppe regorgeant d’objets artisanaux.

Et des enfants qui veulent vous vendre quelques coquillages (la mendicité est discrète ici)

Les influences Africaines, indiennes et arabes sont bien présentes sur l’île.

Modes de transport

 Nous avions prévus au départ de louer une voiture sur place, mais faute d’avoir reçu à temps le permis de conduire international requis pour la Tanzanie (prévoir un délai de 2 à 3 mois minimum pour cette formalité à effectuer obligatoirement sur le site Internet des formalités Gouv.fr), nous n’avons pas poussé nos recherches avant le départ. Au final, vu le mode de conduite à l’africaine … et la conduite à droite qui rendent les voyages bien fatigants il est préférable de se rabattre sur les taxis ou location de scooters pour les courtes destinations.

Visite de la vieille ville (Stone Town)

Nous prévoyons donc de visiter la veille ville de Zanzibar :  Stone Town (la ville principale de l’île) jolie visite, la ville est faite de ruelles avec des maisons assez hautes très décrépies, De nombreux balcons ornent les façades avec des persiennes en bois un peu partout.

Vu l’étroitesse des ruelles les voitures ne passent pas mais la priorité est donnée aux deux roues et aux vélos, les piétons n’ont qu’à bien se tenir et savoir se pousser rapidement tant il y a de 2 roues qui circulent.

Parfois sur une place vous verrez la réunion des voisins, ils discutent ils se racontent, l’art de vivre ensemble.

Vous croiserez même la maison de naissance de Freddie Mercury (figure locale qui en réalité n’est jamais revenu)

Plusieurs mosquées et églises sont également visibles.

Partout vous verrez de belles portes en bois sculptés qui sont toujours fabriquées par les menuisiers locaux.  Les portes étaient le témoignage de la richesse du propriétaire donc très importantes et donnaient des informations sur son statut social (par exemple des chaînes sculptées autour de la porte montrent que le propriétaire exhibait fièrement son statut de posséder des esclaves)

D’ailleurs vous pouvez visiter le lieu où se situait le marché aux esclaves pour cela vous reprendrez un petit bateau pour vous rendre à Changuu Island (visites assez horrifiantes, Zanzibar était le lieu de stockage et de triage officiellement jusqu’en 1873 mais il semble qu’officieusement cela se soit poursuivi plus discrètement jusqu’en 1909.)

Vous y verrez aussi un parc de tortues terrestres très grosses (la plus veille que nous ayons vu avait 194 ans) (finalement ça conserve de ne manger que de la salade)

Les excursions proposées

De belles excursions sont proposées comme la route des épices ou vous passerez quelques heures avec un guide qui vous emmènera en campagne auprès des paysans pour vous montrer la culture de nombreuses épices  N’oubliez pas que Zanzibar c’est l’ile aux épices :

Cannelle, cardamone, piment, vanille, gingembre, poivre, il y en a pour tous les goûts, ils vous montreront comment on cultive, comment on récolte et ce que l’on en fait.

A ce propos vous mangerez forcément de bonnes choses là-bas, bien goûteux, bien épicés, du riz bien sûr, des fruits de mer, des langoustes, des brochettes de crevettes, des ananas sucrés et merveilleusement parfumés, des bananes plantain cuites, des noix de coco.   La cuisine est simple mais terriblement efficace.

Safari en Tanzanie

Après avoir alterné plages et visites, nous avons décidé de faire un petit safari de 2 jours en Tanzanie en choisissant une formule dite « last minute ». De multiples Tours opérateurs locaux situés à StoneTown proposent ces formules de safaris à la carte, pour 2 à 3 jours ou plus.

Les parcs les plus réputés comme le Serengeti ou le Tarangire étant un peu trop éloignés (à environ 600 Kms au Nord de Zanzibar), ils nécessitent de ce fait un budget plus conséquent depuis Zanzibar.

Nous avons donc choisi le parc de Selous (300Kms de distance de Zanzibar), mais c’est le plus grand par sa taille 55000 Km2. Par contre, il est un peu vallonné et très boisé, ce qui ne facilite pas l’observation.

Nous voilà donc dans un petit coucou atterrissant sur une petite piste sommaire en terre battue au milieu de nulle part après une heure de vol

A peine arrivés à la réserve de Selous, nous embarquons dans un 4×4 avec un chauffeur hors pair pour un parcours de 2 jours au travers de la brousse.

Nous avons alors retrouvé notre âme d’enfant trop contents de voir subitement apparaître une famille de lionnes avec le repas encore dans la gueule, de nombreux zèbres, girafe, phacochères, gazelles, buffles, lycaon (sorte de hyènes-chiens) des chacals, des vautours, toute la journée nous avons arpentés les chemins accessibles à leur rencontre, nous avons été récompensés de sautiller en permanence dans le 4×4 car ce fût un émerveillement et beaucoup d’émotions pour nous.

Ça y est cette fois nous étions dans le décor du roi lion avec Simba qui pouvait à tout moment venir nous saluer …….de préférence au loin…….

Le soir venu nous avons logé dans un camp (nous avions compris que c’était une sorte de tente améliorée) en fait un coin de paradis un lodge au milieu de nulle part avec le confort digne d’un hôtel 5 étoiles (baignoire, douche, eau chaude, belle literie des lustres à pampilles, parquets en bois exotique au sol, terrasse, des peignoirs doux, une moustiquaire, une piscine, un restaurant avec service haut de gamme (nourriture présentée sous cloches) et comble du luxe même le wifi.

Les lodges sont des camps de brousse généralement construits au milieu des réserves naturelles et conçus pour fonctionner de façon entièrement autonome :

  • L’eau provient de points d’eau situés à proximité, puis filtrée et constituent en même temps des points d’observation aménagés de la vie sauvage
  • Des générateurs fournissent l’électricité (on aimerait voir d’avantage de panneaux solaires !)
  • Une piste d’atterrissage sommaire permet d’éviter de longues heures de transport par route
  • Les villages les plus proches peuvent être distants de plusieurs dizaines ou centaines de de kilomètres.
  • Les logements peuvent être une tente avec moustiquaire et sdb, un « bungalow », aménagés dans un arbre ou surplombant le bord de l’eau, tous avec des formes architecturales et un niveau de confort à nous faire envier de ne pas pouvoir profiter plus longtemps du bar et la piscine après une journée bien remplie.

Et dès la nuit tombée, interdiction de sortir seul de la tente, même pour rejoindre le restaurant sous peine de croiser des animaux sauvages. Il faut appeler le garde !

De multiples cris dans la forêt toute proche nous rappellent de suite que la vie sauvage commence à quelques mètres… mais quel plaisir que d’entendre ces bruits tout autour de vous à peine couché !

Oubliez tous vos souvenirs de camping, cela n’a plus rien à voir ou au contraire, c’est une formidable façon de vous réconcilier avec la vie en plein air !!!! Bref un luxueux repos pour la nuit.

Il est aussi possible de faire un safari sur 1 journée, mais quel dommage de ne pas vivre cette expérience dans les lodges…et si jamais la 1ère journée n’a pas été complètement fructueuse en découverte, il vous restera le lendemain !

Le safari s’est poursuivi  le demain en bateau sur un fleuve gigantesque ou viennent boire les animaux, nous avons vu de nombreuses familles d’hippopotames très malins qui disparaissent dans l’eau boueuse à notre approche et de nombreux crocodiles qui nous faisaient quand même douter du bien fondé de notre présence sur l’eau. J’ai toutefois remarqué que le bateau était en aluminium. Ouf

Petites informations pratiques

  • Notre séjour a duré 10 jours 9 nuits.
  • Paris Cdg à Nairobi puis Nairobi/Zanzibar environ 9 heures d’avion en tout mais avec les attentes en fonction des jours c’est un voyage de 15 à 20heures.
  • Tous les commerces prennent les euros et vous rendent la monnaie en Us dollars
  • Nous sommes partis en novembre la température était de 30 à 34 degrés Celsius et idem pour la température de la mer parfois quelques averses mais vraiment très brèves
  • Le budget a été tout compris d’environ 2000€/personne en tenant compte des différentes excursions qui sont en moyenne de 60 à 100€/personne.
  • Santé : Le vaccin contre la fièvre jaune semble ne pas être obligatoire quand on vient d’Europe, par contre vous n’échapperez pas aux vaccins contre l’hépatite A vivement conseillé, celui contre la diphtérie Tétanos et polyo d et surtout au traitement anti paludisme à prendre la veille du départ et à poursuivre quelques jours au retour. (Ces vaccins et traitements ne sont pas remboursés )

2 réactions au sujet de « Zanzibar & Safari en Tanzanie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *